Ouvrir un restaurant

Vous désirez vous lancer dans ouverture d’un restaurant, mais la démarche vous semble complexe et pleine d’embûches ?
Pas d’inquiétude, nous vous donnons 8 conseils pour vous aider et vous accompagner dans l’aventure de la restauration.

 

1. Définir le concept 

L’établissement de votre concept est un long processus qui vous amènera à réfléchir sur plusieurs points, notamment le type de restaurant que vous souhaitez créer, le lieu, l’agencement, la décoration, les plats, la carte… Le concept est l’identité de votre projet.

 

2. Définir un thème

Commencez par déterminer le type de restauration dans lequel vous souhaitez vous lancer :

  • la restauration « rapide » (pour les gens pressés ou de passage).
  • la restauration « de sortie » (pour la clientèle des spectacles et autres loisirs, appréciant convivialité et originalité).
  • la restauration « touristique » (pour une clientèle amatrice de spécialités nationales ou régionales).
  • la restauration « gastronomique » (pour une clientèle identifiée).
  • la restauration « traditionnelle » : restaurants classiques, restaurants d’hôtels, de tourisme, etc.
  • la restauration « à thème » : autour d’un produit, d’un pays, d’un art de vivre, d’un concept.

 

Comment choisir votre thème ?

Aujourd’hui les restaurants à thème sont très appréciés des consommateurs.
Certains se focalisent sur une spécialité culinaire, alors que d’autres vont être davantage intéressés par un décor ou un thème spécial.

 

Vous pouvez ainsi choisir votre thème en fonction :

  • D’un goût personnel ou d’une passion.
  • D’une analyse de terrain avec enquête et interviews, pour se distinguer de la concurrence.
  • Soit en implantant un concept provenant d’une autre ville ou d’un autre pays méconnu de la ville dans laquelle vous souhaitez ouvrir votre restaurant.

Cependant, soyez prudent, la clientèle aime le changement. C’est pourquoi nous vous conseillons d’axer le restaurant autour de la cuisine d’un chef.
Notez que si vous n’êtes pas le chef en question, vous dépendez alors du savoir-faire de celui-ci.

 

3. Ciblez la clientèle

Il existe plusieurs façons pour définir sa cible :

  • La première consiste à cibler un type de clientèle avant de rechercher un emplacement correspondant à cette cible.
  • La seconde, au contraire privilégie l’emplacement. Partez d’un emplacement et définissez votre cible en fonction de la clientèle de proximité et de ses besoins.

 

4. Elaborez la carte idéale

Notez qu’une carte bien conçue met l’eau à la bouche. Attribuez à vos plats des noms alléchants. Et n’oubliez pas que le client ne doit pas être déçu une fois que les plats sont dans son assiette.

La carte est le prolongement du thème ou de l’image que vous souhaitez donner à votre restaurant.
Pensez à proposer au moins un plat du jour pour ne pas lasser votre clientèle d’habitués.

L’agence Concepting peut se charger de la création graphique de votre carte, afin d’offrir à vos clients une lecture facile tout en mettant en valeur les produits dont vous voulez favoriser la vente.

 

5. Concevez un décor et créez une ambiance

Comme vous le savez, les clients recherchent l’originalité et le confort. La façade et l’enseigne de votre restaurant doivent être en concordance avec l’intérieur de celui-ci.
D’autre part, le décor intérieur ne s’arrête pas au mobilier et à la couleur des murs. Pensez aussi à opter pour une présentation vestimentaire originale du personnel, un éclairage et un fond sonore en adéquation avec le thème de votre restaurant.

Songez aussi à mettre un point d’honneur au confort de vos clients, de la qualité des sièges, à la qualité du système d’aération, et à la propreté des toilettes. De plus, la mise aux normes d’hygiène et de sécurité est capitale et vous devez être extrêmement rigoureux dans ce domaine.

 

6. Définissez vos prix selon le principe d’Omnès 

Pour bien fixer vos prix, nous vous conseillons de vous basez sur les quatre principes d’Omnès :

  • L’équilibrage des plats : la moitié des plats doit être dans la zone médiane. C’est à dire qu’à l’intérieur d’une gamme il y a 3 zones : basse, médiane et haute. Ainsi le nombre de plats dans la zone médiane doit être égal à la somme de la zone basse et haute.
  • Le prix du plat le plus cher ne doit pas dépasser trois fois le prix du plat le moins cher. En revanche pour les vins, le différentiel peut aller de 1 à 9.
  • Le prix moyen offert par le restaurateur doit correspondre au prix moyen demandé par le client et ce, pour chaque gamme de plats.
  • Les promotions et plats du jour se font toujours dans la zone médiane.

D’autre part, notez qu’il vous faut définir le prix psychologique. Pour ce fait, réalisez un sondage qui définira alors le prix accepté par le plus grand nombre de personnes, c’est à dire le prix d’acceptabilité.

 

7. Soignez la qualité de votre accueil

  • Le premier contact avec vos clients est très important : Notez bien qu’un client reviendra dans votre restaurant que s’il a reçu un accueil chaleureux. La première impression que vos clients se feront en entrant dans votre restaurant est ainsi capitale.
    Définissez donc avant toutes choses, le concept de votre accueil, ainsi que la mission de chacun au sein de votre équipe.
  • Ensuite, assurez vous de la qualité de vos services, c’est à dire, la gestion du back office, le délai d’attente d’une table ou entre les plats, la connaissance des mets et des vins.

Accueil, courtoisie, attitude serviable sont l’affaire de tout le personnel d’un établissement. Autre élément important : l’apparence du personnel, qui doit être soignée.

 

8. Trouvez un nom facilement mémorable

Le nom de votre restaurant sera votre premier outil de communication, et tout comme un nom de marque, vos clients se feront une première idée de votre restaurant à la simple écoute de son nom. Avoir un nom original et mémorable qui reflète vos valeurs et votre concept, amènera vos clients à y penser plus souvent.

Trouvez un nom explicatif, évocateur, symbolique, lié à l’emplacement, et à la cuisine que vous proposez, mais toujours cohérent avec votre concept. Pour cela, vous pouvez lire notre article « Je veux un nom, et je veux le bon » afin d’avoir toutes les clés en mains pour trouver le meilleur nom pour votre restaurant.

 

9. Validez votre concept par une étude de marché

Quelle est la taille de votre marché ? Les commerces aux alentours ? Est-ce une zone plutôt commerciale ? artisanale ? touristique ? Le type de clients ? Leur âge? Leurs besoins ? La fréquence, les jours, les motivations pour se rendre dans un restaurant ? Leur budget ?…

L’étude de marché doit faire apparaître la cohérence entre votre concept et la zone géographique choisie. C’est pourquoi il est important de consacrer le temps nécessaire à votre étude de marché.

  • Pour commencer, faites un repérage macroéconomique (statistiques sur la profession, sur la population…).
  • Faites une enquête de terrain afin de repérer les concurrents, analyser leurs forces et leurs faiblesses, étudier l’environnement du quartier et les habitudes de la population, évaluer la clientèle potentielle.
  • Etablissez un questionnaire pour vos futurs clients afin de déterminer le budget des consommateurs, le type de nourriture qu’ils recherchent, les jours où ils sont disposés à aller au restaurant…

N’oubliez pas de tester votre questionnaire pour s’assurer que celui-ci est pertinent.

Sachez toutefois que se lancer dans toutes ces étapes n’est pas une chose simple, c’est pourquoi l’agence Concepting propose de vous accompagner dans le développement de ce projet pour :

  • L’élaboration de votre concept
  • Le ciblage de la clientèle
  • L’élaboration de la carte ainsi que sa création graphique
  • La détermination des prix
  • La recherche du nom et le design de votre logo
  • L’étude de marché
  • L’étude de la concurrence
  • La charte graphique de votre enseigne
  • Les documents corporate et commerciaux
  • Les packagings
  • L’élaboration du point de vente / le décor

Vous avez maintenant tous les outils nécessaires pour mener à bien votre projet et nous avons alors plus qu’à vous souhaiter bonne chance dans cette aventure en espérant pouvoir également vous accompagner dans l’aboutissement de cette entreprise.

 

 

 

 

 

Leave a Reply